Historique

1994: Mort de l’agent torontois Todd Baylis Sparks-Création de la Société

En 1994, un jeune agent de la police de Toronto, l’agent Todd Baylis, fut tué alors qu’il était en service. L’agent Shawn Coady, travaillant alors comme patrouilleur pour la police de Vancouver, a entendu parler de ce meurtre à son travail. Même si la nouvelle avait été publiée dans la presse locale de Vancouver, Shawn nota que seul un mince entrefilet fut publié dans le milieu du journal sous un petit entête. Shawn trouva plutôt frustrant le fait qu’il n’avait aucun moyen pour exprimer la perte d’un confrère ni pour honorer le sacrifice ultime d’un collègue.

Lorsque Shawn arriva à la maison, il fit part de ses préoccupations à son épouse Diane. Il eut alors une idée qui permettrait à tous les agents de pleurer ces pertes tragiques tout en ouvrant la voie à une façon de commémorer le sacrifice ultime des agents mort dans l’exercice de leurs fonctions. Il a alors mis au point un ruban de couleur bleue sur fond noir qui se croise en boucle au sommet, (semblables à d’autres rubans commémoratifs), avec l’insigne de la police de Vancouver en son centre. Le noir exprime le deuil, le bleu représente «la mince ligne bleue» et l’insigne générique représente l’ensemble des policiers et agents de la paix.

Shawn porta le ruban à son travail en mémoire de l’agent Baylis. Plusieurs personnes lui demandèrent alors ce que cela signifiait, ce qui permit à Shawn de faire connaître ses sentiments suite au décès d’un autre agent servant sa communauté. Diane trouva l’idée géniale et voulut elle aussi en porter un.

1994: Le Ruban est endossé par la police de Vancouver

Vancouver Police DepartmentEn 1994, Shawn fit campagne auprès du Service de police de Vancouver dans le but de lui faire adopter officiellement la campagne du Ruban commémoratif et c’est cette même année que le SPV endossa officiellement ce dernier.

Tous les agents trouvèrent que le Ruban commémoratif était une initiative importante, une initiative qui allait permettre à toute la communauté policière d’exprimer son chagrin et sa solidarité suite à la mort d’un agent. Au cours des années suivantes, le Ruban fut porté par les agents du SPV à chaque fois qu’un agent fut mort en devoir.

1998: Le Ruban est endossé par la Fédération des policiers de la Colombie-Britannique et par l’Association des chefs de police municipaux de la Colombie-Britannique

En 1998, la Fédération des policiers de la Colombie-Britannique et l’Association des chefs de police municipaux de la Colombie-Britannique endossèrent le Ruban commémoratif juste à temps pour la présentation de la première cérémonie commémorative des policiers et agents de la paix de la Colombie-Britannique.

Shawn se mit au travail en vue de pouvoir disposer de 1 000 rubans commémoratifs en vue de la cérémonie. Il emprunta de l’argent de la part de la part de l’Association de bienveillance mutuelle de la police de Vancouver et retenu ensuite les services d’une firme pour procéder à la conception d’un insigne générique portant les armoiries du Canada sur lequel était gravé le mot « Police » ; il engagea ensuite une autre firme pour boucler les rubans et installer l’insigne générique. Lors de la cérémonie commémorative, le Ruban fut vendu sous forme de dons à des policiers municipaux, des membres de la GRC, des policiers américains et japonais ainsi qu’à d’autres agents des forces de l’ordre à leur famille et à leurs amis.

La vente du Ruban lors de la première cérémonie commémorative des policiers et agents de la paix de la Colombie-Britannique fut un franc succès et suffisamment d’argent fut récolté à cette occasion afin de rembourser le prêt et cela permit de fabriquer d’autres Rubans.

1998: Le Gouvernement du Canada proclame le dernier lundi de septembre « Jour national de la Commémoration des policiers et agents de la paix »

Le 24 septembre 1998, le Gouvernement du Canada proclamait officiellement qu’à chaque année, le dernier dimanche de septembre serait le « Jour national de la Commémoration des policiers et agents de la paix ». Le solliciteur général du Canada a alors déclaré « Cette journée commémorative nationale donne chaque année aux Canadiens l’occasion de témoigner officiellement leur reconnaissance pour le dévouement des policiers et agents de la paix qui font le sacrifice de leur vie pour maintenir la sécurité des collectivités. » Les agents de police et les agents de la paix de partout au Canada se réunissent à Ottawa et marchent vers le Pavillon commémoratif de la police du Canada, situé sur la Colline parlementaire où l’on rend hommage à tous les officiers morts en devoir en honorant leur mémoire, en leur exprimant notre reconnaissance et en soulignant leur sacrifice.

Les chapeaux d’uniforme des officiers qui sont morts dans l’année en cours sont placés sur les marches du Pavillon commémoratif et un salut leur est fait afin d’honorer leur sacrifice pour la société. Ce salut est effectué chaque année pour honorer la mémoire et commémorer tous les agents qui sont morts en devoir.

1998-2000: Le Ruban est endossé par l’Association canadienne des policiers, l’Association canadienne des chefs de police ainsi que par la GRC

Entre 1998 et 2000, la Société du Ruban commémoratif des policiers fut endossée par l’Association canadienne des policiers, l’Association canadienne des chefs de police ainsi que par la GRC. Le Ruban est aujourd’hui porté régulièrement lors des cérémonies commémoratives se déroulant à la grandeur du pays.

2000: Formation de la Société du Ruban commémoratif des policiers et agents de la paix

En 2000, Shawn Coady, le fondateur de la Société, mit en place un Comité directeur constitué de policiers et d’agents de la paix actifs et retraités. La Société fut officiellement incorporée le 14 novembre 2000. En juin 2006, la Société changea son nom de la Société du ruban commémoratif des policiers en celui de la Société du Ruban commémoratif des policiers et agents de la paix dans un effort visant à englober tous les officiers assurant la protection de nos communautés, incluant ainsi les agents de la police militaire qui ont payé de leur vie leur service au sein des Forces armées canadiennes.

2008: Statut d’organisme caritatif national

Le 1er janvier 2008, la Société du Ruban commémoratif des policiers et agents de la paix reçut le statut d’organisme caritatif national, statut qui lui a permis d’étendre son champ d’activité à travers le pays afin de rendre hommage aux policiers et aux agents de la paix tombés ainsi qu’à leur famille.

2009: Initiatives internationales

En 2009, la Société a commencé à travailler pour faire reconnaître le caractère distinctif du Ruban commémoratif comme étant un symbole international de sensibilisation et de deuil pour la mort de policiers et agents de la paix tués dans l’exercice de leurs fonctions.

Voir Information pour les corps policiers afin d’obtenir des renseignements sur le rayonnement international de la Société.